samedi 19 mars 2011

J'aime pas la technologie...

D'abord la technologie ça rend impatient...

Avant la banalisation du téléphone portable par exemple, les gens étaient beaucoup plus cool, plus prévoyants aussi. Quand on voulait aller boire un verre avec un pote, hé ben on l’appelait le soir sur son téléphone fixe et on prenait rendez-vous une bonne semaine à l'avance. Ça c'était la bonne époque: l'époque du quart d'heure académique. Mais c'est fini ce bon temps-là. Aujourd'hui si vous avez rendez-vous à 16h00 et que vous avez le malheur de ne pas être présent à 16h02, votre téléphone portable surchauffe avec en l'espace de trois minutes: quinze appels, douze textos et dix messages vocaux à vous faire exploser les tympans: « PUTAIN T'ES OUUUUUUUUU KESTUFOUUUUUUUUUUS??? »

Á 16h07, lorsqu'enfin vous entrez dans le bar, vos congénères ne se sentent plus et le « Salut, ça va? » se transforme en:

  • MAIS QU'EST CE QUE TU FOUTAIS?!

  • Ben rien, j'ai loupé le bus c'est tout.

  • MAIS POURQUOI T'AS PAS DECROCHÉ?!

  • Désolé, mon gsm était au fond de mon sac j'ai pas entendu...

  • MAIS T'ES MALAAAADE J'ETAIS SUPER INQUIET! J'AI CRU QUE T'ÉTAIS MOOOOOORT! J'ÉTAIS SUR LE POINT D'APPELLER TA MÈRE, LES HOPITAUX ET LA POLICE POUR SIGNALER TA DISPARITION!

Puis quelle galère quand votre bon vieux Nokia 3210 vous abandonne lâchement après dix ans de bons et loyaux services et que vous êtes contraint d'acheter un nouveau portable... On ne sait plus où donner de la tête avec les Blackberry, les Iphone 3G, les Smartphone et autres machines aux noms dont la complexité est proportionnelle à leur inutilité. Vous entrez le magasin et face aux 167 modèles, vous appelez le vendeur à la rescousse. Erreur, grave erreur... Là, le gars il essaie de vous refiler un truc à 800€ avec les fonctionnalités photos 45 millions de pixels, caméra, contrôle vocal, écran tactile, dictaphone, lecteur MP3, cours de la bourse en direct, internet, télévision, four à micro-ondes, aspirateur intégré et attention, roulement de tambour: en option, il fait TÉLÉPHONE! Aaaah ça rigole pas hein!

Un jour j'ai croisé un jeune homme, (véridique), il avait acheté un portable plus de 1000€ parce-que celui-ci possédait une application boussole... À moins d'être paumée au beau milieu de la forêt amazonienne où d'être candidat à Pékin Express je comprends pas trop le but. Et encore, en pleine jungle je ne suis pas certaine que Base et compagnie aient installé des antennes de réseau. Pas sûr non plus que ce jeune homme y trouve des prises de courant pour recharger la bête...à moins de se balader avec un groupe électrogène sur le dos mais, je vous le concède, c'est une chose assez peu pratique pour un trek Amazonien.


La technologie ça rend dépendant.

Prenez le GPS... maintenant les gens ont besoin que leur GPS leur disent d'aller tout droit sur l'autoroute pour être sûrs de pas faire demi-tour par mégarde. Ben oui, sait-on jamais, un petit moment d’inattention et bardaf c'est l'embardée comme dirait l'autre. Et puis franchement, c'est chiant le GPS, c'est pas au point... Exemple: le fou téméraire que vous êtes faites la fatale erreur d'entrer dans un tunnel. Là le GPS il panique, il sait plus où il est, il gueule à tout va "Signal perdu! Signal perdu! Signal perdu!" En langage GPS ça veut dire « Et oui couillon, t'as douillé 400 boules pour m'avoir mais là j'suis paumé alors t'es gentil, tu te démmerde. » Vous avez déjà réfléchit à l'absurdité de cette situation? Attendez, le mec, il invente le GPS. Il envoie plein de fusées avec plein de satellites dans l'espace. Le signal traverse des milliers de kilomètres, il traverse l'atmosphère, la couche d'ozone, les nuages et il arrive pas à traverser dix malheureux mètres de béton?! C'est pas possible, c'est des fonctionnaires qui ont dû bosser dessus. Ils allaient commencer à plancher sur le « traversage de béton » et... « Ah il est 15h30, c'est l'heure de la belote chez Bebert! Comment ça on a pas fini? M'en fous, c'est l'heure de la belote que j'te dis! ». Ou alors, il y a peut-être une autre explication: ce sont les américains qui ont inventé le GPS. (Oui, je sais, elle était facile celle-là)


La technologie ça rend con...

Suffit de se connecter sur Facebook pour s'en rendre compte. Par exemple, pour l'anniversaire de ses amis, on peut leur envoyer un superbe cadeau virtuel: un gâteau (quoi de plus cruel qu'un gâteau...virtuel!), un bisou, un petit chien avec un chapeau sur la tête, une bière, un pingoin (oui oui, vous avez bien lu: un pin-goin...). La classe, non? Sur Facebook, vous pouvez également devenir fan de Pages ou de Groupes aux revendications très relevées et recherchées. Pour vous en convaincre, voici quelques exemples:

  • « Je n'aime pas qu'on me parle le matin »: 23 000 membres

  • « Contre les cons qui restent immobiles à gauche sur l'escalator »: 152 000 membres

  • « Si toi aussi tu veux devenir Franc-maçon »: 7 membres...ben oui là forcement...

  • « Toi aussi tu es persuadé d'être un Jedi et personne ne te croit en toi »: 700 membres quand même...les geeks sont dans la place.

  • « On a pas de montagne en Belgique mais on a une bonne descente »...mmmh quel humour, que c'est drôle! : 33 000 membres

  • « Toi aussi tu es en couple avec une personne exceptionnelle » : 122 000 membres. Que c'est mignon, vous reprendrez de la guimauve?

Mais vous allez me dire que Facebook c'est totalement has been. Bah oui, le must aujourd'hui, c'est Twitter! Le principe est simple: informez les gens de ce que vous faites en ce moment et dont ils se foutent éperdument. Mais la grande innovation là-dedans, c'est que vos stars favorites vous dévoilent leur vie privée, et ça, ça vous change la vie (ou pas). Et en top exclusivité mondiale, voici quelques nouvelles de nos peoples adorés:

  • Britney Spears: « Mon papa m'a offert une machine Blizz Berry pour mon anniversaire. Les meilleurs Yaourt glacés que j'ai jamais gouté! Maintenant je ne peux plus m'en passer! »

  • Jennifer Lopez: « Bonjour mes amours,je suis en pleine réunion avec mon équipe glamour pour décider de ce que je vais porter ce soir. »

  • Justin Timberlake: « J'ai un chouette jeu à vous proposer: jouons à deviner ce qu'on a fait aujourd'hui! »

  • Lady gaga: « Yeaaaaaaaaah motherfuckers! »

  • Début du match Duke contre George-town. Deux grandes équipes, un grand match! Devinez pour voir... Barack Obama...si si...Barack Obama...


La technologie, ça rend sociable...au point de vous rendre asocial.

GSM, MSN, Skype, messageries instantanées sur Facebook, Gmail et j'en passe, autant dire que le revers de la technologie est que vous êtes maintenant facile à contacter partout, tout le temps. Pour peu que vous essayez d'éviter quelqu'un, vous avez intérêt à faire preuve d'une rapidité à toute épreuve: en moins de dix secondes il vous faudra vous déconnecter de Facebook, mettre votre portable sur messagerie, vous mettre en « invisible » sur Skype et MSN. Et encore, cette fameuse personne, usant du même stratagème que vous pour en éviter d'autres comprendra peut-être votre petit manège et s'en sentira fort vexé.

En conclusion, la technologie rend impatient, dépendant, con, asocial ET parano.

Le prochain qui ose me dire que la technologie, quand-même, quelle fantasique évolution, je le vire recta de mon répertoire, de mes amis et de mes messageries!

2 commentaires:

  1. Ahahaha! Putain, c'est tellement vrai!
    Et, accessoirement, n'arrête pas ce blog, hein! C'est toujours pour moi un instant de plaisir... ;-)

    RépondreSupprimer