samedi 11 juin 2011

La question con (...ou pas) du Lecteur -1-

Ludivine de Bruxelles ne nous pose pas une, mais deux questions. Pour la grande première de cette rubrique, faisons donc coup double!

Première question: "Lorsque j'insère une pièce de monnaie dans une machine à sucreries d'une station de métro, pourquoi est-ce que ladite sucrerie reste-t-elle coincée et que du coup je suis obligée de shooter dans la machine pour espérer récupérer ma barre chocolatée?".

Chère Ludivine,
Il s'agit là d'un complot, et non des moindres! Cette mésaventure arrive à de nombreuses personnes (dont le nombre est épouvantablement croissant d'année en année). L'origine de ce complot? Le groupuscule F.T.A.M.B.: Front Terroriste Anti Mal-Bouffe. Au vu du taux d'obésité grimpant en flèche, les partisans du F.T.A.M.B. ont pris l'initiative de bidouiller les machines à (dixit) "cochonneries bourrées d'acides gras saturés et de sucres raffinés extrêmement néfastes pour la santé.". Bien qu'une enquête soit en cours depuis plusieurs mois, les autorités ont bien du mal à mettre main basse sur ces "Terroristes du M&M's", comme elles aiment à les appeler ironiquement. Mais pourquoi de telles difficultés à stopper ce fléau? La réponse nous a été donnée par un ancien membre ayant été renvoyé du F.T.A.M.B. pour flagrant délit de grignotage de coockies. Attention, ceci est un scoop; une information que même les forces de l'ordre ne possèdent pas. Le secret des bidouilleurs est qu'ils possèdent la cape d'invisibilité qu'ils ont empruntée (pour ne pas dire volée) à Harry Potter. Ils peuvent donc passer à l'action à l'insu des agents et autres caméras de sécurité. Espérons que cette information inédite et capitale aidera la police à faire son travail.


Seconde question: "Toujours concernant ces machines, pourquoi lorsque j'insère une pièce, non seulement elle ne me rend pas la monnaie mais en plus, elle ne me donne pas ma sucrerie?".

Et bien, Ludivine, il s'agit ici d'une conséquence des actions du F.T.A.M.B. En effet, à force d'en-cas coincés dans la machine et donc de coups de pieds donnés dans celle-ci pour récupérer votre dû, les machines à sucreries du métro bruxellois ont développé une Intelligence Artificielle exceptionnelle par sa rapidité et son efficacité. Trop souvent maltraitées par vos "shoots", elles se vengent à présent en ne vous servant pas et en gardant votre monnaie. Les scientifiques se montrent d'ailleurs très alarmants: ils estiment qu'à ce rythme, d'ici moins de cinq ans, les machines pourraient être capables de bondir et ainsi de vous foutre un coup de boule. Alors, à vous, Ludivine, ainsi qu'à tous les lecteurs: ARRÊTEZ de taper ces pauvres machines, il en va de votre sécurité voir même...de votre vie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire