jeudi 9 avril 2015

Astuce anti-excès de sébum (casse toi, bâtard!)

Me voilà de retour pour un petit geste beauté (oui, encore! Haha, je vous ai bien eus!). Mais je vous rassure tout de suite, point de longs discours aujourd'hui, juste une petite astuce vite fait.

Avec les beaux jours qui arrivent enfin, la température grimpe, les gambettes et les épaules se débardassent de leurs nombreuses couches de fringues et on aime beaucoup ça si ce n'est qu'il y a un petit détail qui rend la chose un peu moins sexy. J'ai nommé la jolie couche de gras qui pointe le bout de son nez sur le votre de nez, justement. L'excès de sébum, notre ennemi de la saison printemps-été.

Et cet ennemi-là, autant dire qu'il est, excusez mon langage, foutrement chiant, surtout au beau milieu de la journée quand on est pas chez soi, qu'on est maquillée et tout, et tout. Parce-que se repoudrer le nez pour cacher la graisse qui recouvre notre pif sans en retirer un minimum c'est proprement dégueulasse (vous avez noté le jeu de mot? Mais qu'attend donc l'Académie Française pour me recruter, fichtre?!). Mais heureusement, Flo the Blogtrotter est là pour vous donner une super astuce de la mort qui tue que la moitié (au minimum) des femmes connaissent mais que, comme moi, je la connaissais pas, je me suis dit que je devais pas être la seule et que donc je vais quand-même vous la donner. (Réflexion faite, je comprends mieux pourquoi l'Académie Française ne m'appelle pas.).

Et c'est astuce c'est...
Et là, je sais que vous espérez toutes vous dire "Bah ouaiiiis, quelle molle du bulbe celle-là! Je la connaissais moi cette astuce!". Faudrait voir à arrêter de vous la péter, les filles.

...c'est ÇA

Pas le chichon hein! Le papier à rouler bande de toxicos!

Oui, car le papier à cigarette a un pouvoir absorbant qui enlève en un mouvement votre excès de sébum. Comme un buvard. Magique.
Alors, les plus beauty-addicts d'entre vous me dirons qu'il existe des feuilles absorbantes qui sont faites spécifiquement pour ça, et c'est vrai. Mais d'une, c'est nettement plus cher. De deux, les marques y ajoutent souvent des produits traitants histoire de faire gonfler les prix et pour faire mieux que leurs concurrents. Et de trois, pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple?

Les autres, celles qui, comme moi ne connaissaient pas ce petit truc me diront "Meuh allez, se foutre des feuilles à rouler sur la gueule, puis quoi encore?". C'est aussi ce que je me suis dit. Et puis, comme je suis curieuse j'ai quand-même voulu essayer, pour voir. Puis comme je venais de tomber sur un vieux paquet de petites feuilles en faisant mon petit ménage, ça tombait bien. Le résultat? Ben regardez par vous même...



En haut: avant. En bas: après.
Oui, je sais, c'est absolument immonde. Mais que voulez-vous, il faut parfois sacrifier sa réputation pour la bonne cause. Bon, je n'ai trouvé que des petites feuilles chez moi mais des grandes c'est nettement plus pratique.
Alors, comment on procède? Rien de plus simple: on cavale chez son paki du coin (où dans son bar à tabac si on est français et qu'on a pas le droit d'acheter ses clopes où bon nous semble. Démocratie vous dites? Haha! Non mais vraiment!) et on achète un paquet de grandes feuilles. Et si vous fumez de la weed, même pas besoin de vous déplacer vous avez déjà tout ce qu'il faut. Comme quoi, se défoncer peut avoir ses avantages. Ensuite, vous prenez une feuille et vous la tapotez sur joli petit museau tout gras.
Et voilà! Non, non, ne me remerciez pas.

Bisous les copains.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire